20/05/2005

Tourne

Tourne, tourne !
Que tes jupons s'envolent
Et qu'importe s'ils découvrent
Tes fines et pâles jambes
Et qu'importe le regard des autres
Tourne ! Tourne !
Ne t'arrête pas !
Virevolte, aérienne fée
Ta vie peut-être en dépend !
Ne te soucie pas des mégères
Ni de leurs regards pervers
Danse pour moi !
Ne t'arrête pas, ne t'arrête jamais
Mais, pourquoi ferme-tu tes yeux d'argent ?
Relève-toi !
Pourquoi tu ne danses plus ?
Les lumières s'éteignent
Il n'y a plus que nous
Tu ne bougeras plus...

19:46 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.