08/08/2005

Perdre un ami,

Ca fait toujours très mal
Surtout quand on se rend compte qu'il s'est bien foutu de nous
Et qu'il en a rien à battre de nous
Perdre un ami,
Qu'on considérait comme un des meilleurs
Ca fait toujours très mal
Quand on ne sais même plus
Si on peu encore faire confiance à quelqu'un
Perdre un ami
Ca fait toujours très mal
 
Je pensais que....
Mais je me suis lourdmeent trompée
Mais les erreurs sont faites pour
Progresser
Même si elles sont douloureuses
Ne plus jamais me fier....à ça
 
Le pire, pour moi, tu sais, c'est de savoir que tu n'en à rien à battre de ce que j'écris, de ce que je peux ressentir et même, tu sais que tu fais mal, mais t'en à rien à foutre

20:57 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Hoo , mon dieu c'est tellement vraie la !
C'est vraiment difficile de perdre une des nos meilleure amie.
Puis que elle , elle s'en rend pas compte : (

Écrit par : Maude | 18/11/2008

chui ds le mem k mnt :'( snif je c plu koi fair!?

Écrit par : Yosr | 14/11/2009

je suis en train de perdre ma meilleure amie, avant on se parlait tout le temps, et la, depuis quelques semaines, elle me parle beaucoup moins, voir pas du tout, parfois j'essaie de faire la conversation, mais elle s'en fout completment... je pensais pas que sa serait si dur, surtout le fait de penser qu'elle s'en fout de ce que je pense alors qu'elle sait que je serai toujours la pour elle.

Écrit par : lanonyme | 21/11/2009

en plus, contrairement a avant, elle se met à me mentir, avant on se disait toujours la vérité, on se reposait sur l'autre, on savait l'un et l'autre qu'on serait toujours là, mais sans aucune raison, elle me ment, pour des trucs complétement... inutiles

Écrit par : lanonyme | 21/11/2009

Non, le plus dur n'est pas de perdre une amie, le plus dur est de voir que lentement les choses changent. Une amie qu'est-ce ? Une personne avec qui partager des choses, une personne à qui l'ont ce confient, une personne qui nous donne ses secrets, vous l'aurez compris, cela n'est qu'une personne et comme tout bon humain que l'on est, chaque personne peut-être remplacé. On peut dire : Quel égoïsme, quel individualisme. Mais ais-je réellement tort ? Ce que l'on regrette le plus n'est pas la personne en elle même, c'est les doux et long moment que l'on perd. Ça bien évidemment, c'est la version de base, mais il y a aussi l'autre version, on perd une amie, un être chère, que l'on aime voir admire sur certain bord, avec qui on a partager tel ou tel chose, comme un amour une amie c'est à la vie à la mord. Un lien brisé pour un rien... Est-ce raccommodable ? Pourquoi devons nous souffrir ainsi ? Suis-je le seul coupable ? Des questions simple qui se pose, jusqu'au moment ou on oublie. On oublie ce qu'est cette personne en posant une forme de haine ou tout bonnement en jouant l'indifférence. Est-ce possible de haïr ou d'oublié ? Bien évidemment que non, alors que nous restent-il concrètement en fin ? Le dialogue. On nous a offert la parole et la compréhension pour s'en servir, si quelqu'un pense que par amitié il donnerai tout, alors comprendre pour assumer ou bien raccommoder est la chose a faire, bien évidemment c'est du 50/50, d'un côté on réussi, de l'autre c'est peine perdu...

Dur l'amitié non ? Plus dur que l'amour par instant

Écrit par : Yugiruto | 17/12/2009

c'est un véritable deuil, c'est long et très douloureux, graduellement on s'en sort mais on ne l'oublie jamais. Elle est devenu snob égoiste mais fait encore semblant que je suis sa meilleur amie bien qu'on se vois max 3 fois par année. Je l'ai perdu sur plusieur année car elle réussissait toujours à me faire croire que je me fesait des idées, mais la relation n'était plus égale. Je raconterai pas tout c'est une hiostoire de plusieur année mais aujourd'hui je sais qu'elle ma manipulé alors qu'avant ont était tellement sur la même longueur d'onde. dur dur, surtout que maintenant c'est bien difficile pour moi de me faire d'autre amie je n'en ai plus une chance que mon amoureux est là.

Écrit par : miss | 17/06/2010

Le plus dure, c'est pas de perdre la personne en question, le plus dure, c'est de sentir qu'on la perd, qu'on la voit mettre de la distance, devenir froide, et qu'au final on sais que même en faisant tout pour qu'elle ne parte pas, on la perdra... et c'est ça qui fait mal. Ne rien pouvoir faire et subir une déchirure énorme, on perd une partie de soit.

Écrit par : Annonyme | 30/06/2010

Salut, je compati, j'ai exactement le même soucis. Hier je l'ai envoyer un message pour savoir comment elle allait, et que j'ai maintenant plus de temps libre a lui consacrer parce que mon mois de travail est terminer. Elle me répond " ok c'est cool". Et ensuite elle me dit en gros sur deux messages, qu'elle n'a plus le temps pour ces potes en galère ou triste. Je ne comprend pas sa réaction donc je reste indifférente. Puis voilà le message qui tue toute ma soirée. Que elle et moi on a plus rien a voir, que je l'utilise seulement que quand je suis en galère, que je consacre plus de temps Pour mon chéri même fatiguer ( enfin c'est normale je l'aime !). Bref c'est un message blessant comme si je devient son pire ennemie.
Je lui ai simplement répondu que ce n'etai pas dans mon attention, que j'ai toujours été la pour elle, mais on a tous unes vie, on a souvent pas le temps.
Enfin je sais ce que tu ressent, au départ tu la vois distante et désagréable. Et du jour au lendemain elle te dit que c'est fini. Une histoire qui s'efface pire que de l'amour. Si vous avez des conseils pour savoir quoi faire. Merci

Écrit par : Celine | 01/08/2011

Je suis entrain de perdre une super copine, il y a 2 ans on etait meilleure amie pendant une année puis on s'est separer durant une année, en septembre on s'est retrouver, on a eux plein de bons moment et maintenant depuis une semaine elle s'eloigne de moi, J'aimerais lui faire un texte pour qu'elle comprenne que je l'aime que je ne veut pas la perdre et que j'oublierais jamais tout nos bons moments ..... Est ce que quelqu'un peut me faire un texte s'il vous plait, j'ai pas d'idée ?

Écrit par : fanny | 21/01/2012

Les commentaires sont fermés.