31/08/2005

A faire

[x] = fait - [/] = pas fait - [ ] = à faire - [*] =  en cours - [-] = irréalisable
 
[ ] Voir Akroma
[ ] Faire [censuré pour votre sécurité] avec [censuré]
[ ] Faire [Censuré] avec mon n'amour
[ ] Faire un bras de fer avec Némo
[x] Aller à la soirée parano du 27/08/2005
[/] Danser un slow avec Salem lors de la soirée
[ ] Utiliser mes mains d'ange et mon expérience dans certains domaines sur [censuré]
[ ] Voir Emi
[ ] Aller à Paris voir Némo, Polna, Lirana, Poulpiche, Sted, Cat, Gaby, Tom,....
[ ] Faire venir mon Grand Frère en Belgique
[ ] Avoir une photo de mon Grand Frère
[-] Maigrir
[-] Arrêter de me déconsidérer
(Suite à venir)

22:37 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/08/2005

Une partie de tennis sur le #BLK

[18:29:33] * AlaisVCG a envie de faire un tennis
[18:30:05] <Nemo`TAF> ouais, Lirana c'est la balle et Tsu la raquette !
[18:30:37] <Tsunami> non
[18:30:40] <Tsunami> je la renverrais pas :x
[18:30:58] <Nemo`TAF> bah, elle reviendra de toutes façons
[18:31:05] <Nemo`TAF> c'st le principe du tennis
[18:31:15] <AlaisVCG> Et mon adversaire ?
[18:31:58] <Nemo`TAF> bah
[18:32:05] <@Leander> Lirana je lui ai promis mon tennis
[18:32:06] <Nemo`TAF> moi tant qu'a faire
[18:32:12] <Nemo`TAF> |        o
[18:32:14] <Nemo`TAF> attrappe
[18:32:27] * Tsunami is now known as |
[18:32:37] * | °
[18:32:47] <AlaisVCG> °|
[18:32:49] * Leander is now known as o|
[18:32:49] <Nemo`TAF> *POK!*
[18:33:06] <Nemo`TAF> qui fait les pok avec sa bouche ?
[18:33:08] * Lirana is now known as o
[18:33:12] <Nemo`TAF> et les han
[18:33:17] * o| is now known as pok-han-ooooooh
[18:33:23] * | ° |° ===> °
[18:33:26] <AlaisVCG> Leander : tu fais les Pok et les han
[18:33:30] <@pok-han-ooooooh> pok
[18:33:38] * | s'encours avec °
[18:33:40] <@pok-han-ooooooh> HAN
[18:33:48] <@pok-han-ooooooh> (oula c'est tendancieux ça)
[18:34:07] <AlaisVCG> |o
[18:34:08] <Nemo`TAF> à mort. j'adore.
[18:34:15] <@pok-han-ooooooh> pok
[18:34:16] <Nemo`TAF> o  |
[18:34:21] <@pok-han-ooooooh> pok
[18:34:22] <AlaisVCG> |      o
[18:34:26] <@pok-han-ooooooh> HAN
[18:34:27] <Nemo`TAF> o  |
[18:34:30] <|> le probleme
[18:34:30] <@pok-han-ooooooh> POK
[18:34:32] <AlaisVCG> |o
[18:34:35] <@pok-han-ooooooh> pok
[18:34:37] <|> c'est que ça me HL non stop XD
[18:34:42] <Nemo`TAF> |    o
[18:34:46] <Nemo`TAF> merde raté
[18:34:46] <AlaisVCG> |               o
[18:34:47] <@pok-han-ooooooh> oooooooh
[18:34:51] <Nemo`TAF> bon je remets
[18:34:54] <AlaisVCG> ouki
[18:34:56] <06@pok-han-ooooooh> bon c'est fini oui ?
[18:34:57] <Nemo`TAF> o
[18:35:01] * o is now known as Lirana
[18:35:03] * pok-han-ooooooh is now known as clap-clap-clap
[18:35:08] <Nemo`TAF> o|
[18:35:22] * | is now known as Tsunami
[18:35:22] <AlaisVCG> |                         o
[18:35:38] <Nemo`TAF> o     |
[18:35:38] <Tsunami> plus de balle plus de raquette
[18:35:42] <AlaisVCG> ouin
[18:35:46] <Nemo`TAF> (bande de rabats jour)
[18:35:48] <AlaisVCG> tant pis, j'ai heu mon tennis
 
Alaïs : Joueur 1
Nemo`TAF : Joueur 2
Tsunami : Raquette
Lirana : Balle
Leander : Les bruitages ("Pok", "Han", "clap-clap-clap" et autres "Oooooh"...)
 
On est complètement indaptés....

18:42 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2005

Soirée Parano 27 Aout 2005

15h50 : Me voici partie en direction de Genval, mode baba-cool enclenché. tresses, vêtements colorés et ethniques, sigle "peace" sur les joues, bandeau dans les cheveux, collier, bref...THE hippie.
16h45 : Arrivée chez Nicolas, il termine de se préparer.
17h20 : Départure (tram, métro, marche)
18h20-30 : Arrivature, on cherche par où (DTC !) entrer sans devoir faire la fille (oui, je vous explique, nous avions nos tickets en prévente, de jolis bracelets noirs "paranoïaque")
19h : On va chercher nos petites étiquettes, on passe aux vestiaire et la grande course aux gens commencent (Zazou, Litha, Charly,...etc), on rencontre des gens et un VAM tout seul (allez, viens avec nous xD)
20h -20h30 : La troupe est plus ou moins au complet (Tsunami, Lirana, Nicolas, Calimsha l'itinérant, Moi et le gentil VAM((Mantrahim)))....
20h30-22h : Bah on danse, on boit, on déconne, on divague ("vague !"), on se balade....
22h : Arrivée des français...Enfin...De Némo ^^ (Cat et Sted n'ont pas pût venir....)
22h-06h30 : On boit, on mange, on comate, on parle, on se balade, on délire, on se cherche, on se moque, on se calîne, on danse, on se les gèles....
06h30 : Fin....On se sépare, Tsunami raccompagne Lirana, on dit au revoir, on raccompagne Némo à la gare du Midi, avec Tsu
7h40 : Départ du Thalys de Némo (que nous remercions de nous avoir payé à bouffer), nous cavalons pour avoir notre train
7h48-8h45 : Train....Un "L"ent, on comate...
8h45 : 25 minutes de marche dans le froid (qui réveille), mais raccourcie par l'arrivé inoppinée du père de Nico
9h-13h : Dodo time
13h-17h : glandage et décomatage
 
Une soirée géniale, des rencontres superbes et...Un pieds peté (Par une gogoth qui ne tenait pas l'alcool, bourrée dés le début qui m'a enfoncé son talon dans le pied, j'avais des sandales.....Tout bleu, emrci encore à Marouan pour m'avoir éviter de boîter grâce aux glaçons ^^)
 
MERCI ALLES !
(vivement la prochaine !)

19:24 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/08/2005

Frankie Goes To Hollywood

Relax
Don't do it
Relax
When you want to come
 
Je veux aussi aller à Hollywood.
Relax
 

23:11 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Je suis à mon bien aimé et mon bien aimé est à moi"

Défais mes cheveux, couleurs chaudes, de tes doigts agiles. Ne sois point timide, mon corps n’attend que tes doigts pour se révéler. Avec patience, enlève le tissu qui le couvre, découvre peu à peu le corps de celle que tu vénères. Caresse, embrasse, touche, je suis à toi.

 

Laisse mes mains se glisser dans ta nuque, mes ongles te griffer lentement. laisse moi découvrir ta peau, l'embrasser. Avec patience, je t'apprendrai, avec lenteur, je t'aimerai. Mes mains seront caresses, mes lèvres, baisers et mes doigts te découvreront. Tu es à moi.


23:10 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/08/2005

Train

J'aime prendre le train. En particulier pour partir à la mer, de préférence Blankenberge, pour un jour et plus si affinités. J'aime le trajet en voiture/bus jusque la gare de Charleroi Sud, aux petites heures du matin, alors que le soleil pointe doucement le bout de son nez, que les gens ne sont pas encore sortit.
 
La gare est horrible, mais nous passons vite ce cap, ma mère et moi (mais bientôt, j'irais seule jusque Bruxelles, et puis à deux vers la mer), car nous avons déjà les billets, "une journée à la mer". Généralement, il y a peu de monde sur le quai.
 
Le voyage jusque Bruxelles-Midi se fait sans heurts, au son de la musique de mon mp3, le nez dans le paysage, les pensées dans le vague.
 
Arrivée à Bruxelles, un petit café, un brownie terminé sur le quai. magnifique, un train deux étages !...J'aime bien Bruxelles-Midi.... C'est peut-être parce que c'est là que j'ai pris la première fois le train pour voyager jusque DisneyLand (j'étais petite, à l'époque)....Peut-être aussi parce que cette gare évoque des gens que je ne vois qu'une fois par an, et encore...Des amis qui vivent à Paris, en Bretagne, en Allemange....Ou peut-être tout simplement que j'aime cette gare.
 
La campagne défile, chevaux, vaches, maisons, fermes, toujours au son de la musique. Les gares défilent, Bruges, Gand et enfin Blankenberge, son quai ensoleilé tout au long de la journée, les fleurs et puis les gens, la foule.
 
Journée géniale, dommage que mon autre moitié de coeur n'est pas venu, ce sera pour une prochaine fois. Noémie et Vincent, toujours les mêmes depuis dimanche (XD !), la grand-mère de Nono toujours aussi gentille, sa soeur, Vanessa, très sympa...Bref, superbe et chaude journée.
 
Le retour....Horrible, trois trains d'affrétés pour le retour à Bruxelles, tous remplis, nous sommes dans le deuxième, on s'entasse, il fait chaud (vive les vieux coucou de la sncb !). Bruxelles-Midi, nous cavalons, le train est un peu moins bondé, surtout quand nous arrivons à Charleroi-Sud, il y fait plus frais. Et puis retour au coeur de la ville noire, resto et dodo....
 
J'aime le train, j'aime le petit rituel du retour (la bouteille de coca light et les dragibus). j'aime Blankenberge, malgré le monde. j'aime le thé au miel et le croque-monsieur appel-brie de chez Tristan et Iseuld...J'aime ces journées passée là-bas, loin de la grisaille et de l'ennui. J'aime le goût salé sur mes lèvres résultant d'une baignade, ou juste d'une balade en bord de mer.
 
Mais j'aimme aussi quand le train m'emmène vers Bruxelles, pour une journée shopping, une journée entre amoureux, une soirée inadaptée, des vacances à Paris.
 
J'aime le train, j'aime la mer, j'aime voyager.

19:36 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

13/08/2005

Ecrivain

Tu n'écris pas que sur le papier. Ta plume ne glisse pas que tes idées sur le papier. Ton âme ne te dicte pas que des histoires.
 
Tu écris, de ta plume audacieuse, sur mon corps qui se fait ton vélin, ta bouche se fait encrier, tes mains, plumes et stylos. Je frémis sous ta plume, frissonne sous tes paroles, tu ne te montre point avare d'écrits et pis encore...

22:10 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/08/2005

Non

Je n'ai pas(plus ?) honte de ce que j'écris, de ce que je dis, si ça ne vous plaît pas, rien ne vous empêche de partir, c'est valable sur parano et ici, ainsi que sur mes autres blogs. Ceci est une mise en garde, lisez-la bien et ne venez pas me poser vos questions stupides, j'écris en automatique, portée par la musique, rien n'est réfléchit, juste légèrement suggeré au départ (pour ce qui est de mes textes, mes répliques, elles, sont bien le reflet de ce que je pense).

21:54 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Plaisirs extrêmes

Le fouet rebondit et claque sur tes fesses rebondies, tu sursautes et tes doux cheveux aux reflets roux suivent le mouvement. Ils sentent si bon, ils sont si doux…Tes jambes, telles celles d’un cheval contrarié, claquent au sol, les talons hauts remplaçant les fers d’argent. Tu gémis, ma douce, quand la lanière de cuire de ma cravache s’insinue entre les plaies, les coups, tu gémis quand elle se glisse sur tes courbes pour te faire frissonner de plaisir, contournant un sein au téton durci, se glissant sur ton ventre et plus bas encore, vers le Calice interdit de ta féminité.

 

Tes jambes, si pâles, semblent pour moi interminable, elles sont douces et si bien gainées par le latex. Il brille, ta peau le mat(te). Tes mains, si fines, bien emprisonnées par la chaîne qui te relie au barreau de métal. Tes mains, si bien emprisonnées dans leurs gants de latex noir. Tu es belle. Le froid du carrelage n’a plus raison d’être, face aux deux corps, nos deux corps, torches brûlantes, torches dues au plaisir.

 

Tu trembles, ma cravache s’attarde sur ton corps, tu gémis, je te frappe, tu sursautes. Tu es si belle, mon indomptable, si excitante quand ton corps virevolte sous mes caresses, mes morsures, mes coups, mes griffes, mes baisers. Si désirable quand tu t’offres à mon regard pervers, vêtue de tes gants et cuissardes de latex, laissant tes cheveux aux teintes fauves former un écrin à mon, ton, notre plaisir…


21:52 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

SM

Le fouet rebondit et claque sur la peau pâle, maladive, dans un bruit sec et excitant. Le sang coule, sublimant encore plus le blanc de la chair. Elle est faible, la chair, si faible, on doit la punir…. Les caresses se mélangent aux coups et pincettes, la douleur au plaisir, l’un se substitue à l’autre, vraiment ?

 

L’écrin de latex noir et brillant félinise, assauvagit le corps, lionne ou tigresse ? Les soupirs, (plaisirs ?) s’envolent des bouches rougies, la douleur exhale le plaisir. Tout n’est que volupté, luxure, indécence. Les cordes s’enroulent autour des membres fatigués, les chaînes rafraîchissent les êtres brûlants.

 

Indécence, serait-ce une trop jeune demoiselle assise là ? Non, une beauté angélique vêtue de latex et de cuir, petite écolière qui écoute et obéit à son maître… Les corps se fondent, se mélangent, les coups sont douloureux, mais tellement plaisants, c’est tellement bon d’être dominé…Mais le dominé ne serait-il point dominant ? En effet, le dominant ne peut plus se passer de son esclave…

 

Si belle, la chair endolorie, enchaînée, encordée…Si excitantes, ces cordes sévèrement attachées autour de la blancheur d’un beauté angélique, on ne bouge plus, on se tait, sinon le maître sévira ! Que tu es belle, regarde, que je suis bon ! Je te détache et copulons, enfin ! Nos jeux de l’amour ne nous mènent-ils pas à cela ?


21:19 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/08/2005

Rave

Les corps se déhanchent au son d’une musique dure, froide, envoûtante, électronique. Les corps se frôlent, se touchent, se caressent, le diable est parmis eux, il circule, donne l’énergie et relève les fatigués. Les flux corporels s’échangent, se mélangent. Sang, salive, sueur, sperme….On danse, on baise, on se drogue, on s’embrasse. Tout est permis, d’ailleurs, les anges ne veillent-ils pas sur eux ? Traits de lumières bleus, verts, rouges, jaunes, blancs, violets qui dévoilent la chair, synthétique ou véritable, sublime la danse au milieu des fumigènes.

 

Qui est qui ? Carnaval sans masque ni cotillon, la lumière cache, envoûte, sublime les corps quand elle les dévoile. Tout le monde à droit au plaisir, humain ou pas, le diable se fait fédérateur, tous unis en un même battement de cœur. Depuis deux heures, certains dansent déjà, d’autres viennent à peine d’arriver, mais qu’importe ? Les pilules du bonheur et les liqueurs régénérantes auront tôt fait de les confondre. Leurs gestes sont extases et transes, tous ensembles et tous différents. Plus de races, plus de classes, juste le plaisir, la transe, la musique.

 

Et seule au milieu de la foule, montée sur son trône d’argent brillant tantôt de rouge, tantôt de bleu, de vert, de jaune ou de violet, celle qui mène la musique se concentre sur son installation, autel des dieux. Son corps chavire et se balance au rythme de la musique, mais toujours elle reste concentrée sur le monstre de métal, de plastique et d’électronique qu’elle surplombe. Et elle nourrit ses adorateurs de sons qui les foutent en transe. Et elle aime ça, plus encore que de faire l’amour dans un bain de glaçons électriques. Et le diable se balade, change de partenaire, observe sa prêtresse qui magnifiquement le sert. Maîtresse, prêtresse ces mots riment bien ensembles, non ?

 

Et on danse, et on baise. Et on boit et on se drogue. Et on se mélange, en transe, sous la lumière changeante et pourtant si froide, sous la musique et la fumée, on se mêle, dans la ronde des plaisirs enchanteurs. Et la nuit continue…


22:30 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Perdre un ami,

Ca fait toujours très mal
Surtout quand on se rend compte qu'il s'est bien foutu de nous
Et qu'il en a rien à battre de nous
Perdre un ami,
Qu'on considérait comme un des meilleurs
Ca fait toujours très mal
Quand on ne sais même plus
Si on peu encore faire confiance à quelqu'un
Perdre un ami
Ca fait toujours très mal
 
Je pensais que....
Mais je me suis lourdmeent trompée
Mais les erreurs sont faites pour
Progresser
Même si elles sont douloureuses
Ne plus jamais me fier....à ça
 
Le pire, pour moi, tu sais, c'est de savoir que tu n'en à rien à battre de ce que j'écris, de ce que je peux ressentir et même, tu sais que tu fais mal, mais t'en à rien à foutre

20:57 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

 Krêposuk

Je vais vous parler de Krêposuk, groupe de "rock celtique festif" découvert pendant mes vacances dont je suis tombée follement amoureuse !

 

C’est en septembre 1996 que les deux premiers membres du groupe se sont rapprochés pour former le noyau de Krêposuk : il s'agissait de David (guitare) et Arnaud (batterie). Ils commencèrent à jouer des reprises rock dans un garage. Peu après, Sébastien (basse) et ensuite Jérôme (deuxième guitare) viennent rejoindre le groupe, toujours sous l’inspiration des reprises rock. Vient ensuite Frédéric (clavier). C’est à ce moment que le groupe s’oriente plus vers les compositions rock-métal. Sylvain (accordéon), séduit, rejoint les cinq membres. C'est à ce moment précis que les influences de Krêposuk deviennent celtiques, notamment avec Blankass (groupe de Bourges) et Bates Motel (groupe britannique). Au fur et à mesure que les concerts s'enchaînent, les compositions se multiplient. Jérôme, Frédéric et David sont plutôt les paroliers, mais tous composent la musique.

 

Le début du mois de décembre 2000 marque un tournant dans la formation du groupe. En effet, les sons de l'alto et du biniou de David Bertrand (ex membre du groupe Sibiril) viennent remplacer l'accordéon de Sylvain et le violon de Cyril, quittant le groupe pour des raisons professionnelles. Ses influences personnelles, notamment en musiques traditionnelles, viennent enrichir ou bien renforcer la diversité des compositions.

 

Travaillant sous le label indépendant PROD MC, ils ont sortit trois albums :

-         Kanivo

-         De toutes façons

-         A la dérive

Vous pouvez les trouver dans les hypermarchés, rayons musique, en Bretagne, ainsi que via COOP BREIZH et sur le réseau FNAC (en commande)

 

Mais pourquoi ce groupe, me direz-vous ? Nous allons faire un peu de « 3615-MyLife » : étant en vacances chez Camille, nous nous sommes rendues aux « Mercredis Celtiques d’Erquy » où, justement, ce produisait ce groupe. Nous sommes arrivées (par manque d’info) vers la fin du concert et ce fut le coup de foudre, pour moi du moins, envers ce groupe. J’ai été séduite par les accords celtes du violon et de la flûte mêlés à la guitare et à la batterie. J’ai adoré les chansons aux paroles engagées et qui font réfléchir pour certaines, complètement déjantées pour d’autres ou encore tout simplement traduisant bien les sentiments.

 

Ce groupe est vraiment à découvrir ! (Et d’ailleurs, à quand Krêposuk en Belgique ?)

 

Infos :

http://www.prod-mc.com : Site de PROD MC

http://www.prod-mc.com/groupes/kreposuk/kreposuk.html : Krêposuk, le site (pour plus d’infos)

 

(Sources : en grande partie : http://www.prod-mc.com/groupes/kreposuk/kreposuk_historiq... et tout le reste du site)

 

Et terminerais par cela : CUPIDON NE SAIT PAS VISER !

(copie d'un article envoyé en propa générale de parano, pas encore posté ^^)

-------------------------------------------------------------------------------------

Et demain ?

 

Sur l'asphalte de notre enfance

Se dressaient quelques pissenlits

Témoins d'un parfum d'insouciance

Qu'hélas il n'y a plus aujourd'hui

 

Dans les rues de notre enfance

Aux murs chaque jours un peu plus gris

On f'sait pas gaffe à la dépense

On consommait sans interdit

 

A trop pomper la sève

La plante verte s'inclinne et crève

 

Sur les ruines de notre enfance

Terrain fertile pour pylônes gris

Rêgne un parfum d'accoutumance

A voir chaque jour moins de vie

 

Et nos sincères condoléances

A toi celle qui nous a nourris

Paradoxe de l'intelligence

Nous sommes aujourd'hui en sursis

 

Et si c'est pas ta faute

T'en payes le prix pour les autres

 

Et dédions-nous ces quelques mots

Pauvre artisans du chaos

Car le jour où tout s'arrêtera

Un pissenlit refleurira

 

A moins que vous ne préfériez

Prendre le temps de vous poser

Ralentir un peu la machine

Pour respirer sans ventoline

 

On est quelques milliards

A croire qu'il n'est pas trop tard



00:09 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/08/2005

Retour et journal de vacance

Me revoici, enfin, rentrée de deux semaines éprouvantes que je me DOIS de vous raconter...Vous êtes sur mon blog, non ?....
 
Du 21/07 au 25/07 : Courseulles-sur-Mer, Normandie : le voyage d'arrivée c'est assez bien passé, malgré un petit contre-temps sur la route. Il fait beau, il y a des CHEVAUX partout, un beau paysage et en plus, la mer ! L'hôtel est très bien.
Nous avons beaucoup beaucoup visité et marché...les plages du débarquement, les musées, les obus, les trous d'obus, les char sherman, les barges, encore des musées...Nous avons aussi été, et ce pour mon grrrraaaand plaisir, été visiter le Haras Nationale de Saint-Lôt (j'étais aux anges !)...une première partie des vacances excellente, si ce n'est un petit accrochage avec mes parents qui m'a bien fait déprimer (et oui, apprendre que si sa mère reste avec son père, c'est juste pour le fric alors que vous ne vous y attendiez pas, ça vous fout un choc...)
 
Du 25/05 au 30/05 : On repart, direction la Bretagne (du côté d'Erquy - Lamballe).... On se perd (deuxième ou troisième liane à droite après la pirogue, pour trouver Saint-Samson ?), mais finalement, j'arrive à bon port chez les de Rougemont qui, ô misère, ne m'attendait pas si tôt...pourtant, j'avais bien dit.....Mais ce n'est pas un problème, on arrive à me caser.
Malgré un petit accrochage au début avec Flore (une cousine à Camille), je passe 5 jours de folie.... Brosser des petits poney à 04h00 du matin, se lever à midi, faire un roman photo parano complètement dingue avec des accessoires de fortune, manger des pâtes devant Porco Rosso en étant "entre filles" et leur faire peur avec mes pâtes à la cassonade, trouver une petite chatte toute mignonne qui restera avec nous tout le reste du séjour (et se fera adopter par d'autre cousins), le cyber-café où je lis avec émotion l'article d'emi qui est libre, la chasse aux crevettes, le concert de Krêposuk à Erquy avec Camille et moi sous un parapluie, la demande en mariage, la scène du spagetti....c'était GENIAL ! MERCI ^^
 
Du 30/07 au 04/08 : La Bretagne, encore, mais sur la côte de granit rose. Hôtel horrible (bouffe de cantine "améliorée", chambre déprimante, piscine soi-disant chauffée qui ne l'est que par le soleil...)....Mais sinon, on a une très belle vue de la chambre et le reste du paysage, que nous parcourons tout les jours (oui, on se balade beaucoup) est superbe ! I love Breizh !
 
Et ici, je veux remettre les pendules à l'heure, même si je sais que tu ne liras pas, Morgan. Je le savais, que tu étais un saligaud, pourtant, j'ai voulu croire que j'aurais un peu de chance...ben non...Ce genre de sens de l'humour, ça va bien deux minutes, mais après, c'est déprimant, j'ai vraiment très apprécié le fait que tu me prennes pour une conne et pour une gamine, c'est très gentil. J'espère que tes amis ont plus de chance que moi, ou bien ils sont habitués ?...Enfin bref, voilà, j'ai été très déçue, je voulais pas le croire, mais voilà...T'es plus "sympa" sur le net qu'en vrai, dommage, mes parents te trouvent très gentil...Alors ne t'étonne pas si je semble te faire la geule, j'ai du mal à digérer....Et, oui, je l'avoue, j'ai un sale caractère...
 
04/08 : Le retour en Belgique, dix heures de routes minimum, avec arrêt à Deauville (jolie petite ville, mais...rha, que des fricqués prétentieux...), la maison n'a pas changé, seul le chat me semble énorme....Je continue à dire que ce chat à grossi !....
 
Et reprise du train-train quotidien des vacances : parano, pandimon, étudier math, lire, écouter de la zik, voir mon chéri et mes potes, bientôt la rentrée, pff....ça passe trop vite...

22:32 Écrit par Miss Evergreen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |